Avril 88 : Il fait un tacle très appuyé sur le Natais Der Zakarian.
Il écope de trois matches de suspension.

Septembre 88 : Il insulte Henry Michel, le sélectionneur national devant micros et
caméras .
Il est exclu pour dix mois de l'équipe de France




Janvier 89 : Il quitte le terrain de Sedan lors d'un match amical
en jetant à terre le maillot de l' OM.
Il prend deux matches de suspensions puis est transféré à Bordeaux

Octobre 89 : A la suite d'une défaite à Lille, il frappe son partenaire Lemoult.
Exclu de l'équipe, il est réintégré une semaine plus tard.

Décembre 91 : Il balance le ballon du match Nîmes - Saint-Etienne sur le dos de
l'arbitre dont il conteste la décision.
Il prend quatre matches mais il traite d' " idiots " les
membres de la commission de discipline.
Il en prend pour deux mois !








Février 93 : Passé à Manchester, il crache sur des supporters de Leeds qui venaient de
l'insulter.
9000 Francs d'amende !

Novembre 93 : Après l'élimination en coupe de Manchester, il va dire à l'arbitre qu'il
a été mauvais.
Quatre matches de suspensions en coupe d'Europe.






19 Mars 94 : Il essuie ses crampons sur un défenseur de Swindon. Trois matches de
suspension.

22 Mars 94 : Il se retrouve expulsé dans les dernière minutes face à Arsenal. Deux
matches en plus.

Mercredi 25 Janvier 95 : Un défenseur lui fracasse les cotes, il répond, on
l'expulse, il sort. Depuis les tribunes un spectateur éméché néonazi de convictions, lui crache
sa haine au visage : " Sale ****** de Français, retourne dans ton pays. ****** de ta mère,
fils de ****... " Cantona se fait vengeance lui même et façon Bruce Lee il se balance à pieds
joints dans le ventre du buveur de bière.
La justice le condamne à une peine de prison
ferme qui sera transformée en 120h de travaux d'intérêt collectif.





Encore un arbitre bigleu...